Une nouvelle intrusion des hommes en uniforme dans le domicile d’Agbéyomé

Une conférence de presse imaginée par ceux qui tentent de décapiter la dynamique Mgr Kpodzro. C’est ce qui était à l’origine de la nouvelle descente d’un détachement de gendarmes dans le domicile d’Agbéyomé Kodjo ce jeudi, pendant que ce dernier est détenu dans les locaux du Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie nationale.

Publicités

 

 

 

 

 

La scène était ridicule, malgré l’indignation qu’elle a suscitée chez les uns et les autres. Selon les informations, ces gendarmes ont fait irruption dans la maison de l’ancien Premier ministre pour mettre fin à une conférence de presse imaginaire. « On ne sait même pas d’où ils détiennent cette information », s’est étonné un habitant de la maison.

 

 

 

Toute honte bue, la dizaine de gendarmes s’est retirée lorsqu’elle a constaté qu’il n’y avait rien qui se passait dans la maison. Mais avant de partir, les gendarmes ont indiqué aux habitants de la maison d’Agbéyomé Kodjo, avec un ton menaçant, qu’il ne s’y déroulera plus de conférence de presse.

 

Ces hommes en uniforme, à en croire les proches de l’ancien Premier ministre, ont laissé entendre qu’ils reviendront très souvent dans la maison. Une forme d’intimidation, à en croire des observateurs.

 

Ce matin, certains collaborateurs du président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), dont Mme Kafui Brigitte Adjamagbo-Johnson et Fulbert Sassou Attisso sont retournés au SCRIC pour la suite des interrogatoires. Agbéyomé Kodjo, lui, y est détenu depuis mardi.

 

icilomé