Alerte : Un challenge de perversion et de dépravation des élèves

Des lomotifs montrant des élèves en train de twerker presque nus dans les écoles portant leurs tenues. Des images choquantes, immorales, dénudées. De véritables sextapes. Des élèves sont devenus de vraies stars en la matière. Dans ce premier article, nous allons parler du cas du Complexe scolaire « Cheikh Anta Diop », sis au 148 Rue des Médiciniers, quartier Gbényédji, à Lomé.

Publicités

Depuis quelques jours, des montages vidéos des élèves de différentes écoles parviennent à la rédaction du site atlanticinfos.com, vidéos dans lesquelles, ces élèves, filles comme garçons, s’adonnent à des comportements immoraux, d’une rare perversité, dépravation et débauche.

Plusieurs écoles à Lomé, du moins pour le moment, sont concernées par cette affaire où les enfants s’exposent devant la caméra de leur téléphone en train de danser presque nus, de fumer, de s’embrasser à deux ou en grand nombre. Ailleurs, d’autres s’adonnent à la drogue, en classe.

Au Complexe scolaire « Cheikh Anta Diop »,…

Pour lire la totalité de cet article rendez-vous dans Lekiosque. Cliquez sur ce lien  ” https://play.google.com/store/apps/details?id=promotic.developer.lekiosque ” pour installer l’application et choisissez l’icône Media En Ligne pour avoir accès à l’article.

AtlanticInfos