La Dynamique Mgr Kpodzro enfin soulagée

 

 

 

La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) peut dire ‘et enfin !’. Quinze (15) membres de cette entité de l’opposition togolaise qui a eu pour candidat à l’élection présidentielle du 22 février dernier, viennent de recouvrer la liberté. Il s’agit de militants de ce regroupement politiques dont le candidat est Agbéyomé Kodjo.

Arrêtés le 21 avril dernier au même moment que les dirigeants de cette dynamique qui, eux, n’ont pas été envoyés en prison, ces militants ont été déposés en prison. Ils sortent 4 mois après leur jugement et condamnation.

 

Publicités

 

La DMK n’a jamais compris pourquoi la justice togolaise a jeté en prison ces Togolais convaincus que c’est le candidat désigné par Mgr Philippe Fanoko Kpodzro pour battre le pouvoir qui a gagné cette élection.

« Elle s’étonne que la justice ait remis en liberté les dirigeants et garde en prison les militants qui, comme les premiers, n’ont posé aucun acte répréhensible », avaient écrit les responsables de ce regroupement d’opposition dans un communiqué en mai dernier.

 

 

La dynamique a par ailleurs exigé la libération ‘sans délai’ de ses membres, mais en vain.

 

Pour information, le candidat de la DMK continue de dire à qui veut l’entendre qu’il est le véritable gagnant du scrutin présidentiel du 22 février dernier. La Cour constitutionnelle dira le contraire en proclamant Faure Gnassingbé vainqueur avec plus de 70% des suffrages exprimés.

 

Agbéyomé Kodjo, selon les résultats officiels, arrive loin derrière avec moins de 20% des suffrages exprimés.

 

TDNWS