Marchés publics : vers une plus grande accessibilité aux jeunes entrepreneurs

 

 

Permettre aux femmes et jeunes entrepreneurs de mieux saisir les mécanismes de passation des marchés publics en vue de leur implication dans la commande publique. C’est l’objectif de la formation de 02 jours ouverte à leur intention ce 03 septembre à Lomé.

 

 

 

Organisé par le Ministère du commerce, de l’industrie, du Développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale avec l’appui technique de l’Autorité de Régulation des marchés Publics (ARMP) dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur privé au Togo, cette rencontre vise à leur donner les outils nécessaires en vue de leur entière implication dans la commande publique.

Publicités

 

Ainsi, du 03 au 04 Septembre 2020, les participants vont être formés sur les modalités de passation des marchés publics qui sont entre autres le cadre de gestion des marchés publics ; la feuille commerciale en marchés publics ; l’analyse de la commande des autorités contractantes et la constitution d’une offre.

 

 

Selon le Directeur du Développement du secteur privé représentant le Ministre en charge du commerce, M. Franck Kofi Mensah, l’Etat seul ne peut plus faire face à l’afflux des jeunes diplômés qui, chaque année, arrivent sur le marché du travail. L’entreprenariat apparait donc aujourd’hui comme un remède à la problématique de l’emploi dans nos Etats. C’est fort de tout cela qu’un coup de pouce est donné aux femmes et aux jeunes entrepreneurs afin de leur permettre d’accéder plus facilement à la commande publique.

Rappelons que cette vision ne répond qu’aux aspirations du chef de l’Etat qui a décidé depuis le 03 janvier 2018 à travers sa mesure phare d’octroyer un quota de 20% des marchés publics aux femmes et jeunes entrepreneurs. A ce jour, ce quota a été revu à la hausse à raison de 25%.

 

 

innovafrica