[TRAFIC DE FAUX BILLETS] : des millions de F CFA saisis chez un mineur de 15 ans à Togblékopé

 

 

 

 

 

La Gendarmerie nationale vient de mettre la main sur un réseau de faux monnayeurs de billets de banque. La découverte a été faite le 2 avril dernier, à la suite d’un accident fortuit dans lequel est impliqué un mineur, âgé de 15 ans au volant d’une voiture appartenant à son père, le nommé D. Moussa.

 

 

 

LIRE AUSSI : Un vaste réseau de trafic de faux billets démantelé aux péages 

Publicités

 

« Un constat de l’accident survenu à Toglékopé impliquant le nommé D. Nassirou, a permis à la Gendarmerie de découvrir une importante somme de fausses monnaies d’une valeur total de douze million trois cent trente-deux mille six cent soixante-quinze (12.332.675) francs CFA. Cette somme est composée de sept millions trois cent cinquante-deux mille (7.352.000) francs CFA et de huit mille neuf cent cinquante (8 950) dollars américains.

 

 

 

 

Le jeune âge du conducteur a poussé la Gendarmerie à procéder minutieusement à une fouille du véhicule impliqué. C’est ce qui a permis aux Gendarmes de découvrir ladite importante somme en coupure de 10.000 F CFA, 5.000 F CFA, 2.000 F CFA, 100 dollars et 50 dollars dissimulés dans le coffre avant du véhicule », relate la Gendarmerie nationale dans une note transmise à l’Agence de presse AfreePress.

 

 

LIRE AUSSI : Portefeuille magique : quand les marabouts ont désormais chaud

 

 

 

Interpellé, le père du mineur qui est marabout de profession de nationalité Burkinabè et d’ethnie peulh, reconnait les faits et déclare avoir reçu ces billets d’un autre marabout résidant à Cotonou qui les fabrique au Ghana.

La plupart de cette fausse monnaie est ventilée auprès des paysans et bouviers peuhls dans les zones rurales sur l’ensemble du territoire national. La Gendarmerie rassure à cet effet que les investigations se poursuivent pour démanteler le reste du réseau.

Elle profite de cette occasion pour exprimer ses remerciements à la population pour la ‘’franche collaboration’’ qui existe entre eux et invite les Togolais à faire preuve de plus de vigilance en face de ce fléau récurent ces derniers temps.

 

 

 

 

©AfreePress