Un pasteur, nouveau président du Togo

Le  Pasteur Habib Barth Afolabi a révélé à la presse ce  lundi recevoir des coups de fils de certaines personnes à l’étranger lui signalant que des gens seraient en train de quitter l’Europe, les Etats-Unis et même l’Afrique pour converger vers le Togo afin de vivre en communauté dans un camp sous la direction d’un gourou dans l’attente du retour de Jésus.

Publicités

 

 

Il s’agirait de camps de concentration dirigés par un certain apôtre Kokou Gabriel Doufle qui estime qu’il sera président du Togo en mars 2020 sans passer par les élections. M. Doufle aurait déjà formé un gouvernement et s’exhibe souvent  en tenue militaire sur le web. Les investigations auraient amenés à l’existence de deux camps dont l’un se trouve à Djagblé et l’autre dans le Haho à Asrama.

 

Alerté, Le directeur des cultes  promet n’agir qu’après les élections du 22 février prochain, selon le Pasteur Afolabi.