Vers une nouvelle fermeture des églises ?

 

 

Le directeur des cultes par intérim a mené des églises rouvertes il y a quelques jours seulement d’une nouvelle fermeture. Le Commissaire divisionnaire, Kodjo Vondoly accuse ces lieux de culte de fouler au pied le protocole sanitaire établi.

 

 

Après plus de 8 mois de fermeture, tous les lieux de culte hors grand Lomé ont eu l’autorisation de rouvrir. Les autorités ont indiqué que la circulation virale est toujours forte dans la capitale togolaise et ses environs. De ce fait, certains lieux de culte seulement ont eu le privilège de rouvrir.

Mais ces lieux de cultes notamment des églises, temples et mosquées sont sous la menace d’une nouvelle fermeture. Pour cause, certains leaders religieux officient des cultes de nuits alors que le gouvernement a interdit cette pratique jusqu’à nouvel ordre.

 

 

« Je tiens à rappeler que conformément au communiqué du gouvernement en date du 10 juillet 2020, sont et demeurent interdits, les cultes de nuit, les veillées de prières ainsi que les veillées funèbres », rappelle le Commissaire divisionnaire, Kodjo Vondoly.

Le directeur des cultes par intérim a invité les fédérations d’organisations religieuses à sensibiliser leurs membres en vue du respect scrupuleux de cette mesure.

 

« Tout contrevenant s’expose à la rigueur de la loi et à la fermeture immédiate du lieu de culte », a martelé Kodjo Vondoly.

 

 

TBN

Publicités