[Coronavirus ] : Le responsable du bar VIP Signature interpellé pour violation des mesures barrières

 

 

Pour violation des mesures barrières décrétées par le Gouvernement dans la lutte contre la pandémie de Coronavirus (COVID-19), M. Tido, le responsable du bar VIP Signature sis au carrefour 2N, à Totsi, à Lomé, a été interpellé et ses matériels saisis par la police, ce vendredi 26 mars 2021, à 1heure du matin.

 

 

 

A LIRE AUSSI : [Coronavirus] : Voici ce que risquent les contrevenants aux mesures du gouvernement !

Publicités

 

Le responsable du bar VIP Signature sis au carrefour 2N, à Totsi, à Lomé, M.Tido a violé les mesures barrières édictées par le gouvernement pour lutter efficacement contre la propagation du Coronavirus.

 

 

 

 

 

Selon les informations, c’est à 1heure du matin  ce vendredi 26 mars que ce dernier a été interpellé dans son bar VIP et ses matériels saisis par les éléments du CRE Principal Bayor sous la supervision du coordonnateur du Comité de riposte anti-Covid-19, du coordonnateur national de la gestion de la riposte contre la Covid-19, le Professeur-Colonel Djibril Mohaman Awalou.

 

 

A LIRE AUSSI : Augmentation des cas Covid : Le gouvernement durcit les mesures [Communiqué]

 

 

 

 

 

« Il ( M.Tido : ndlr) aurait créé une discothèque cachée dans son bar VIP, où s’agglutinaient plusieurs clients », révèle-t-on.

Aux dernières nouvelles, le contrevenant aux mesures barrières serait gardé au Commissariat de Djidjolé.

 

 

 

Réunis en Conseil des Ministres le mercredi 24 mars 2021, le gouvernement, face à la flambée inquiétante des cas de contamination au Covid-19 et sur recommandations du Conseil Scientifique, a pris 18 mesures barrières pour éviter l’hécatombe.

 

 

A LIRE AUSSI : [Covid-19] : ces dernières mesures qui visent TIENS à Lomé !

 

 

Au rang des nouvelles mesures barrières, le gouvernement a promis le renforcement de la surveillance des bars avec fermeture immédiate en cas de non-respect des gestes barrières et a demandé aux responsables des bars, restaurants et cantines de recourir « de manière privilégiée à la vente à emporter ». Au point 15 des nouvelles mesures, il est stipulé l’ « Application immédiate des sanctions en cas de non-respect des mesures édictées conformément aux lois et règlements en vigueur ».

Par ailleurs, le Grand Lomé abrite 70% du nombre total de cas et pratiquement la même proportion des nouveaux cas enregistrés depuis le 1er janvier.

 

 

 

 

AtlanticInfos