Le Commandant Olivier Amah rejoint le camp Agbéyomé

« Le chien aboie, la caravane passe » ; c’est visiblement ce qu’on constate au niveau de la Coordination internationale de la Dynamique Mgr Kpodzro, décidée à récupérer la victoire des Togolais lors de la présidentielle du 22 février dernier. Malgré l’acharnement contre le « président démocratiquement élu de la République togolaise », les nominations continuent.

Publicités

 

Vendredi, la Coordination internationale de la Dynamique Mgr Kpodzro a nommé le Commandant Olivier Poko Amah, Conseiller spécial chargé des Armées, de la Sécurité et des Ancien Combattant du Premier ministre, Antoine Koffi Nadjombe.

 

Cet homme qu’on ne présente plus, était Commandant de la Gendarmerie nationale, avant d’être arrêté dans la rocambolesque affaire de tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat dans laquelle le principal cerveau, dit-on, est Kpatcha Gnassingbé, demi-frère du chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

 

A sa sortie de prison, Olivier Amah a créé et présidé l’Association des victimes de torture au Togo (ASVITTO). Il est aujourd’hui contraint à l’exile par le régime de Faure Gnassingbé.

 

Togonyigban