Master Just dans un bar VIP fermé par la Force anti COVID 19

 

 

Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 mars 2021, la Force Mixte anti COVID 19 a fermé le bar VIP Air Plus à Léo 2000, derrière l’antenne de Moov Africa, au moment où Master Just du groupe TOOFAN et autres fêtards foulaient au pied les mesures barrières édictées par le gouvernement dans la lutte contre la propagation de la pandémie.

 

 

 

 

LIRE AUSSI : [Coronavirus ] : Le responsable du bar VIP Signature interpellé pour violation des mesures barrières

Publicités

 

Le Bar VIP Air Plus sis au quartier Léo 2000, derrière l’antenne de Moov Africa (ancienne société Moov Togo) a été fermé et les matériels saisis par la force Mixte anti Covid 19, dans la nuit du samedi 27 mars au dimanche 28 mars 2021, après l’arrestation du propriétaire du bar Raoul BATAKA.

 

 

 

 

 

 

Selon les informations, à 1heure du matin, quand les éléments de la Force anti covid 19 étaient arrivés, l’artiste Master Just était présent dans le bar avec plusieurs autres fêtards.

« Le bar est situé au 2ème étage de cet immeuble à coiffure où s’étaient entassés des centaines de fêtards y compris Master Just du célèbre groupe Toofan », a témoigné une source.

 

 

LIRE AUSSI : Toofan: « Gbokirigbo », art ou ignorance?

 

 

Aux dernières nouvelles, Raoul BATAKA, propriétaire du bar VIP AIR PLUS est actuellement gardé au Commissariat central d’Agoè-Nyivé.

Réunis en Conseil des Ministres le mercredi 24 mars 2021, le gouvernement, face à la flambée inquiétante de cas de contamination de Covid-19 et sur recommandations du Conseil Scientifique, a pris 18 mesures barrières pour éviter l’hécatombe.

 

 

 

LIRE AUSSI : DataReportal : Pikaluz et Toofan, les plus recherchés sur le net en 2019

 

Au rang des nouvelles mesures barrières, le gouvernement a promis le renforcement de la surveillance des bars avec fermeture immédiate en cas de non-respect des gestes barrières et a demandé aux responsables des bars, restaurants et cantines de recourir « de manière privilégiée à la vente à emporter ». Au point 15 des nouvelles mesures, il est stipulé l’ « Application immédiate des sanctions en cas de non-respect des mesures édictées conformément aux lois et règlements en vigueur ».

 

 

 

Par ailleurs, le Grand Lomé abrite 70% du nombre total de cas et pratiquement la même proportion des nouveaux cas enregistrés depuis le 1er janvier.

 

 

Atlanticinfos