Tsévié : des enfants “payés” pour tourner des vidéos pornographiques !

 

 

 

Un réseau de pédo-pornographie a été démantelé ce dimanche 28 mars 2021dans la localité de Tsévie, située à 36 Km de Lomé grâce au concours de la Ligue de Défense Noire Africaine du Togo et celui des populations. Les accusés tourneraient des vidéos pornographiques contre quelques pièces remis aux enfants apprend-on .

 

 

 

A LIRE AUSSI : Pornographi3: les écoles identifiées, de lourdes sanctions en vue

Publicités

 

 

Lire le Communiqué :

 

 

 

“Ces jours derniers après plusieurs signalements sur nos canaux d’Alerte un réseau pédo-pornographique a pu être révélés et dévoilé à Tsévie au Togo.

Grâce à l’aide extraordinaire de la population togolaise la LDNA TOGO fait avancer l’enquête significativement et des arrestations ont été faites.

En effet, nous avions lancé dans le courant de cette semaine plusieurs appels à contribution d’information fiables et sérieuses, et comme c’est souvent le cas quand nous procédons ainsi la communauté a été très réactive.

 

 

 

 

 

 

A LIRE AUSSI : Abus sexuels dans un établissement de Zanguéra

 

Grâce aux investigations menées par l’équipe de la Ligue de Défense Noire Africaine du Togo, la LDNA TOGO, avec l’aide de la population , des informations probantes ont été collectées quant à l’identification des criminels membres du réseau ainsi que les faits de leurs crimes pédocriminels sur de très jeunes enfants.

Nous avons pu établir que dans la localité de Tsévie sévissait un réseau qui commettait des abus sexuels sur des petits garçons âgés de 4 à 6 ans.

 

Ces petits garçons vivant dans la misère et l’indigence ont été prostitués de force pour le tournage de vidéos à caractère pédo pornographique sur des demandes de venues de l’occident dont la France.

Les enfants étaient rétribués occasionnellement de 100 F CFA  soit l’équivalent de 15 centimes d’euros.
Les faits sont d’une extrême gravité !

 

 

Suite à ce travail rigoureux d’enquête de fourni , de recoupement des informations et de leur vérification des arrestations ont pu être faites dans la localité de Tsévie ce dimanche 28 mars 2021.

 

 

LIRE AUSSI : Togo: sexe et grossesses en milieu scolaire, ces chiffres qui effraient !

La LDNA remercie vivement toutes les personnes qui ont contribué à tous les niveaux à ce que nous puissions mettre nos enfants loin des griffes de ces criminels, loin de ces monstres qui abusent de l’innocence de nos jeunes enfants.
Nous tenons aussi à remercier chaleureusement l’association Colombe verte au Togo qui a participé activement avec nous dans ce travail d’enquête minutieux.

 

 

Tous comme nos anciens et nos mamans nos enfants doivent être protégés.  Ils sont l’avenir de notre continent africain.  Ces crimes perpétrés sur nos enfants et nos populations en règle générale ne doivent pas avoir cours dans nos sociétés en Afrique.  Ces criminels doivent être traqués et doivent répondre de leur crimes pénalement.

 

 

Puis en amont dorénavant un travail pédagogique de protection, de sensibilisation à l’égard de nos enfants doit faire partie intégrante des programmes éducatifs scolaires dans nos pays pour apprendre aux enfants à comment réagir si ils se retrouvent face à de tels prédateurs. Et cela en même temps que la pauvreté et le fléau de la corruption soient combattus.”

 

 

Fait à paris 28/03/2021